Le Japon mise sur la transition électrique

Plus de 4 ans après la catastrophe nucléaire de Fukushima Daïchi, le Japon est plus que jamais dans la transition vers une société post-nucléaire, sobre en carbone et riche en énergies renouvelables.

Fukushimas-Floating-Wind-Project-Takes-Step-ForwardAinsi, la province de Fukushima sera bientôt connue – aussi – comme hébergeant l’éolienne flottante la plus grande au Monde. Mesurant 190 mètres, portant 3 pâles de 80 mètres chacune, cette éolienne va pouvoir produire 7GW, soit la plus grande puissance éolienne du Japon, et aussi la plus grande puissance du monde en mer.

Dans un autre registre, beaucoup plus local cette fois, la société Kawasaki Trading a testé à Fukuoka un système de partage libre-service de vélos à assistance électrique, chargés par des sources 100% renouvelables. station_velo

 

Utilisant l’énergie éolienne et l’énergie solaire, le dispositif alimente des vélos électriques, dotés d’une autonomie de 30 km chacun…voici qui pourrait inspirer avantageusement Vélib, Autolib et autres dispositifs partagés pour aller vers une mobilité 100% renouvelable.

Pour en savoir plus :

Share
Ce contenu a été publié dans Edition 605 - 4 août 2015, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.