Le propylène désormais productible à partir du vivant

La société Global Bioenergies, acteur de l’innovation en chimie verte, a validé expérimentalement la production de propylène à partir de matières organiques. C’est une nouvelle étape essentielle, après le lancement de la phase d’industrialisation de l’isobutène produit par un nouveau métabolisme bactérien. Le propylène est la seconde molécule la plus importante dans l’industrie chimique en volume, avec un marché annuel de l’ordre de 100 milliards de dollars.

Ce type de production est essentiel à la fois pour fournir de nouveaux procédés extractifs, mais aussi pour produire des matières premières avec beaucoup moins d’énergie dans un contexte de raréfaction accrue du pétrole. Souvenons-nous que les diatomées en grande profondeur sont capables de produire du verre à 2°C là où l’homme a besoin dans ses processus industriels de 1200°C pour produire la même matière.

Pour en savoir plus :

Share
Ce contenu a été publié dans Edition 591 - 06 novembre 2012, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.