Quand la chaleur perdue devient électricité

La France a une grande tradition de déperdition calorifique le long des fils électriques. Voici désormais que certains souhaitent renverser la vapeur. ORCHID, un convertisseur innovant, récupère la chaleur perdue sur les fumées d’un haut-fourneau de fonderie, pour la transformer en électricité via la technologie ORC (Organic Rankine Cycle).

Conçue par la société Enertime dans le cadre d’un projet Ademe-Total d’aide à l’innovation pour l’efficacité énergétique, cette machine est en cours d’installation dans la fonderie FMGC de Soudan (44). D’une puissance de 1MW, elle devrait permettre de réduire de 30% la facture électrique de l’usine, tout en rendant obsolète les aéro-réfrigérants installés auparavant. La mise en route aura lieu à l’automne 2012.

La technologie des cycles organiques de Rankine (ORC) est extrêmement prometteuse pour réduire drastiquement la facture énergétique des industriels. ORCHID la met en œuvre avec des fluides non inflammables et non toxiques, en supportant la moyenne température et avec un excellent rendement. Nul doute que le procédé est promis à un brillant avenir, et apportera à ses investisseurs un retour sur investissement rapide couplé à la satisfaction d’une démarche d’efficacité énergétique et de réduction des émissions.

Pour en savoir plus :

 

Share
Ce contenu a été publié dans Edition 587 - 14 février 2012, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.