Des bretelles qui se remontent bien

Voilà plus de 150 que les bretelles n’avaient pas fait l’objet d’innovations majeures…pourtant, elles semblent peu pratiques, et leur difficulté d’emploi a permis d’inspire humoristes et cinéastes. Voici qu’un fabricant courageux s’est penché sur le sujet. Boyer TTE, un fabricant stéphanois, commerciale des bretelles en forme de harnais, les Biclip, avec des pinces sur les côtés, et non plus devant et derrière. Le port des bretelles est d’autant plus facile, et celles-ci ne nécessitent plus d’être régulièrement remontées…les utilisateurs apprécieront.

Pour en savoir plus :

 

Share
Ce contenu a été publié dans Edition 587 - 14 février 2012, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.