Canibal investit les lieux publics

C’est dit sans faute d’orthographe, ni de grammaire. Le recyclage des emballages alimentaires, notamment les canettes, bouteilles et gobelets n’a malheureusement toujours pas décollé en France. La situation était intolérable pour Benoit Paget et Stéphane Marrapodi, des communicants qui sont allé chercher auprès des Arts & Métiers l’ingénierie nécessaire à la conception d’un automate de collecte, compactage et tri des bouteilles, cannettes et gobelets alimentaires. Connectée via la 3G à l’entreprise, la machine est proposée en location longue durée. Sa fabrication est réalisée en Rhône-Alpes, et elle permettra d’alimenter les entreprises françaises avec des matières recyclées locales. Plus de 100 machines ont été installées sur le territoire, et la société Canibal espère déployer 10 000 machines sur les 5 prochaines années.

Pour en savoir plus :

 

Share
Ce contenu a été publié dans Edition 587 - 14 février 2012, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.