Vos chaussures, un réservoir de puissance inespéré

D.R. Instep nanopower

D.R. Instep nanopower

Longtemps que des méthodes ont été tentées pour récupérer l’énergie de nos pas. Technoscopie vous a déjà parlé des trottoirs ou dalles de boites de nuit qui utilisent votre énergie pour l’alimentation locale.

Voilà désormais que l’Université du Wisconsin, sous la direction du professeur Tom Krupenkin, vous permet de stocker dans vos chaussures l’énergie que vous produisez. Tout repose sur un fluide captif qui bouge d’avant en arrière dans la chaussure, générant de l’électricité. Une start-up, InStep Nanopower, est d’ores et déjà créée pour valoriser l’innovation.

Actuellement prototypée avec une production attendu de quelques dixièmes de watts, la chaussure devrait d’ici 2 ans produire 10W, soit une puissance disponible de 20W par paire. Toute la richesse du dispositif réside dans la technique utilisée, l’électro-mouillage inverse. Il s’agit de forcer un liquide conducteur à se déplacer dans des tubes capillaires, entre des électrodes. Sous l’écrasement du pied, il s’étale et génère de l’électricité au contact des électrodes.

Pour en savoir plus :

 

Share
Ce contenu a été publié dans Edition 586 - 25 octobre 2011. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.