L’eau est le plus fiable des nettoyants

Jean-Christophe Pruvost a créé Cleanea, société qui permet aux acteurs de la propreté de réduire fortement leur empreinte environnementale. En exploitant un procédé d’électrolyse entre eau et sels sur les lieux à nettoyer, Cleanea réduit à la fois l’empreinte énergétique de production et de transport distante des produits d’entretien, et minimise les rejets, en éliminant tensioactifs et composants chimiques toxiques.

Ce procédé est non seulement performant pour l’environnement, mais il permet également aux professionnels de réaliser 80% d’économie sur leur budget de produits d’entretiens, tout en augmentant singulièrement la qualité des conditions de travail (les protections individuelles ne sont plus nécessaires, il n’y a plus d’exposition aux solvants). Soutenue par OSEO et Scientipôle Innovation, Cleanea lance une nouvelle machine, Europa. Eco-conçue

Pour en savoir plus :

Share
Ce contenu a été publié dans Edition 583 – 29 mars 2011. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.