Des plantes qui assainissent les boues d’épuration

Faire pousser des plantes dans les bassins de décantation pour assainir les eaux d’épuration. Le procédé est connu de longue date. C’est pourtant un nouveau pas qui vient d’être franchi avec la station de traitement de la ville du Lude, dans la Sarthe : des plantes tropicales sont utilisées en symbiose pour assainir conjointement l’air, l’eau et le sol.

Schéma de fonctionnement - centrale du Lude

Schéma de fonctionnement - centrale du Lude

Un astucieux cocktail imaginé par Veolia Eau, et composé de Ficus, Iris, Alocasia, Bambous… contribue à rendre les eaux résiduelles propres, à proximité immédiate des
agglomérations. Une belle manière de dépolluer en limitant la dépense énergétique, en étant esthétiquement agréable et en développant la biodiversité.

Pour en savoir plus :

Share
Ce contenu a été publié dans Edition 581 - 23 novembre 2010, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.