Chauffé à l’air du métro

Le pari était osé, il est en voie d’être gagné. A Paris. Le premier bailleur social public de la ville, et d’Europe, Paris Habitat-OPH, va tester rue Beaubourg une pompe à chaleur installée en prise directe sur la ligne 11, qui utilisera la chaleur produite par les installations et la foule compacte dans une enceinte bien isolée, le couloir du métro. Selon les premières analyses, ce système devrait permettre d’économiser 15 kWh/m2/an.

Alors que le plan climat parisien prévoir de réduire les émissions de CO2 de 30 % d’ici à 2020 par rapport au niveau de 2004, cette initiative, si elle est généralisée, pourra y contribuer significativement. D’autant plus qu’elle peut se cumuler avec une autre initiative, mise en place par d’autres bailleurs sociaux parisiens, comme par exemple le préchauffage des eaux chaudes sanitaires par les eaux grises rejetées à l’égout. De l’avantage de travailler sur la sobriété énergétique en milieu dense.

Pour en savoir plus :

Share
Ce contenu a été publié dans Edition 580 - 19 octobre 2010, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.