Boues d’épurations, carburant de demain ?

Les boues d’épuration sont un déchet abondant, et peu valorisé. Qui plus est à l’échelle d’une île très densément peuplée. C’est pourquoi la société japonaise Hirachi Zosen cherchait à les valoriser au mieux.

C’est chose faite, ils viennent de trouver un procédé propre pour les substituer au charbon, dans les chaudières notamment. Il s’agit d’un séchage, mixé à du charbon activé en très faibles quantités, afin de diminuer les rejets de soufre.

Ce procédé apparaît comme très prometteur, notamment pour les pays qui possèdent des centrales à charbon en grande quantité, comme le Japon, l’Allemagne ou… la Chine.

Pour en savoir plus :

Share
Ce contenu a été publié dans Edition 580 - 19 octobre 2010, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.