Bloom Energy : buzz ou technologie d’avenir ?

Selon les uns, Bloom Energy serait la start-up de l’année en termes d’efficacité énergétique. La liste de ses ambassadeurs impressionne : Wallmart, Fedex, Google, eBay, mais également le gouverneur de Californie Arnold Schwarzenegger et le général Colin Powell. Bloom Energy produit une pile à combustible compacte, qui utilise le silicium présent dans le sable pour catalyser une production d’énergie par une réaction entre oxygène et éthanol, avec une empreinte carbone théoriquement réduite, et une puissance de 100 kW. De plus, cette technologie de rupture pourrait permettre de rendre chaque bassin de consommation autonome et mature dans ses choix, en lui permettant de produire à la demande et à proximité l’énergie dont il a besoin, et le cas échéant de commercialiser le surplus.

Pour les autres, ces piles à combustible resteront longtemps à des coûts prohibitifs et risquent de se heurter à de nombreuses difficultés lors de l’industrialisation de la solution, pour une empreinte environnementale qui risquerait de se maintenir plus haut que prévu.
Nous croyons personnellement que l’engouement suscité autour de Bloom montre tout le potentiel des solutions de production d’énergie de proximité, couplées à une logique de maîtrise de la production et des émissions. La vision de l’Etat de Californie, comme celle des ambassadeurs officiels américains, montre bien le récent virage identifié aux Etats-Unis pour privilégier cette production locale et cette responsabilisation individuelle du consommateur, qui malheureusement n’existe que de manière très parcellaire encore en France.

Pour en savoir plus :
• Le site de Bloom Energy (en anglais) : http://www.bloomenergy.com/
• Le Monde Informatique, édition du 1er mars : http://www.lemondeinformatique.fr/actualites/lire-bloom-energy-devoile-une-mini-centrale-electrique-a-basede-
silicium-30046.html

• AltEnergyMag, édition du 20 mai 2010 (en anglais) : http://www.altenergymag.com/news_detail.php?pr_id=15452

Share
Ce contenu a été publié dans Edition 579 - 27 juillet 2010, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.